Salon automne Paris 1936

Le numéro du 12 Juillet 1936 de la Construction Moderne [117] décrit ainsi le salon d’automne de 1936: « La persistance de la crise, l'inquiétude des esprits en présence des difficultés qu'elle soulève, et, plus encore, peut-être, des problèmes angoissants qu'elle pose pour l'avenir, suffiraient à expliquer la réserve sur laquelle se sont tenus cette année la plupart de nos Artistes décorateurs. L'imminence de l'Exposition de 1937 y est sons doute également pour quelque chose. Quoi qu'il en soit, à raison même de cette réserve, leur Salon de 1936 ne marque pas l'effort de cristallisation auquel nous étions habitués et perd ainsi une grande partie de son charme…. »

 

Une participation de G&B y est ainsi décrite : « Le claustra de MM. Aubry. et Bourdet paraît destiné à marquer les points dans une gigantesque salle de billard. Pourquoi avoir gâté ce portique en briques ingénieusement disposées avec ces boules enfilées sur des tringles ? »

 

Aucune photo ne permet de rendre compte de cette participation