Caisse Epargne Perin (1906) 25 rue Carnot  Saint-Mihiel (55)

[71] Le site du ministére de la Culture (base Merimee) indique :

« En 1905, la nécessité d'élargir la rue des Boucheries entraîne la démolition d'une maison appartenant à la ville dont le terrain est cédé à la Caisse d'épargne pour y construire son hôtel. Il est construit en 1906, date portée par la lucarne du pan coupé sur des plans de Gaston Périn, architecte de la ville, attribution par signature. Le décor de panneaux de céramique pourrait avoir été réalisé par les établissements Gentil-Bourdet (Paris) d'après des modèles du sculpteur Guillot. Les panneaux de Saint-Mihiel, identiques à ceux du catalogue de cette manufacture (vers 1905-1930) portent en revanche des noms de métiers ».

« Ornement végétal : extrados de l'arc de la porte du pan coupé et de la baie de la lucarne du pan coupé, ferronnerie du balcon du pan coupé ; allégorie de la paix (et du travail) : chute à gauche de la baie au 2e niveau du pan coupé : mufle de lion portant dans sa gueule l'inscription PAX et une chute contenant une faux, une bêche, une enclume, une masse, un maillet, une gerbe de blé, une gourde, des fruits et des rameaux végétaux ; allégorie du travail (et de l'industrie) : chute à droite de la baie au 2e niveau du pan coupé : mufle de lion tenant dans la gueule l'inscription LABOR et une chute comprenant un caducée, une nef, une roue dentée, un outil (?) indéterminé, une poulie et une ancre de marine ; sur les façades latérales, frise en carreaux de céramique moulée vernissée bleue, représentant des hommes ou des femmes au travail, allégories de métiers : serrurier, menuisier, faneuse, charpentier, forgeron, jardinier ; armoiries de la ville de Saint-Mihiel : couvrement de la lucarne du pan coupé. »