Restaurant Duray-Godon (1912) 5 rue de Hauteville (Paris 10)

Cité dans la revue « L’architecte » [120]  de mars 1912 :

« Le "Restaurant Viennois ", par sa devanture polychrome à double étage, étudiée par M. Godon, met une note gaie dans la rue de Hauteville, aux façades généralement moroses. Elle est constituée par un pan de bois de sapin verni enchâssant des panneaux de grès flammé, dont le ton est vert-pâle pour le soubassement et la frise du rez-de-chaussée, bleu lavande pour les panneaux de cet étage, vert-de-gris et bleu-paon pour ceux du  premier étage et la frise du premier étage ; les baies sont closes de grands châssis à guillotine, accompagnés de vitraux; celles du premier étage sont bordées de jardinières en métal découpé. Le tout est surmonté d'une enseigne en vitraux lumineux couronnée d'une cigogne en tôle découpée. »

La décoration de la façade n’existe plus de nos jours.