Galerie Les Portiques – Grossard (1928)

150 ave Champs-Elysées (Paris 8)

[47] " Cet ensemble [144-146-150] abritait les Portiques des Champs Elysées.[...]En [janvier 1926],Louis Grossard transforme le rez de chaussée [du 150] en boutiques. En 1928, la modification du rez de chaussée se poursuit [144-150] donne naissance aux Portiques, luxueux ensemble de boutiques et de cafés où se presse le Tout-Paris " Puis plus loin : " Une cour intérieure a fourni le pretexte à la création d'un atrium vitré. L'atrium établi sur deux niveaux était tapissé de marbre gris des Pyrénées avec chapiteaux dorés, sols en mosaïque de G & B et verrière ornée de vitraux. "

Décrit dans le numéro du 27 Mai 1928 de la revue « Construction Moderne » [117]

« Installation d'un hall à deux étages. Le premier étage de 7 mètres de large sur 19 mètres de long, entouré de 22 boutiques, communique par deux escaliers monumentaux avec le -deuxième étage. Ce dernier de 10 mètres de largeur sur 92 mètres de longueur, est constitué par une galerie périphérique donnant accès à 19 boutiques. On y accède de plein pied par deux galeries venant de l'avenue des Champs-Élysées, par une galerie venant de la rue Arsène-Houssave et par une galerie venant de la rue Lord- Byron. Toutes ces galeries d'accès sont bordées de boutiques ; […]

Il convient d'ailleurs d'associer à cette réussite le nom des collaborateurs de MM. Grossard et Perrin … MM. Gentil et Bourdet ; M. Déon, Entrepreneurs de Mosaïques, carrelages, revêtements ; […] »

Les deux galeries donnant sur les champs sont désormais (2009) deux entrées d’un cinéma UGC ; La sortie sur la rue Arsène-Houssaye est une sortie du cinéma, et la galerie rue Lord Byron mène à des appartements. L’espace doit être occupé maintenant par des salles du cinéma