Pâtisserie « Rozier » Jarrier (1920) 223 bd G.Clemenceau la Bourboule

Le site des monuments historiques (base Mérimée) [71] indique: « La maison comprend un rez-de-chaussée occupé par une pâtisserie et un salon de thé, et un étage aménagé en salon de thé et s’ouvrant en façade par une vaste loggia. Le décor de la façade, réalisé par les mosaïstes Gentil et Bourdet, associe le thème floral et celui de l’eau. Très inspirée par le style art déco, la composition est harmonieuse et animée. Diversité des dessins, mais aussi des couleurs et des matériaux (tesselles traditionnelles, pièces à surface brillante ou mate). Décor intérieur de papier peint, lambris en mosaïque. Ensemble de vitrines de style néo-Louis XVI. Le décor a été conçu en 1920 par l’architecte Louis Jarrier ».

La façade est signée en bas à gauche

Est Inscrite au titre des monuments historiques : La pâtisserie, y compris ses décors intérieurs.