National City Bank - Arfvidson (1931) Angle Ave Champs Elysés / rue de la boétie (paris 8)

[49] " Tout comme Sauvage, André Arfvidson représente le modèle de l'architecte qui est passé avec bonheur d'un style post-art nouveau à un modernisme de bon aloi. ... L'immeuble des Champs Elysées fait partie des grands programmes de bureaux construits dans les années 30, avec une superficie de trois mille six cent mètres carrés. Il occupe l'emplacement de l'hôtel de Massa. Le plan est organisé autour de deux halls hexagonaux placés sur l'axe du terrain, qui communiquent entre eux. L'un est public et marque le coude de la galerie marchande bordée de boutiques Elysée La boétie, qui joint les deux voies. L'autre est privé et occupe le centre de l'espace des bureaux ... Ce hall est richement décoré en marbre Napoléon et en marbre vert Tynos. ... La façade est ornée d'une discrète ordonnance néoclassique qui encadre les grands vitrages des bureaux de la banque. Les terrasses sont aménagées avec un pavillon restaurant "

L’immeuble est décrit dans le numéro de Juin 1932 de la revue l’architecte [120]

Participation dans la terrasse et dans une fontaine

La banque est occupée maintenant (209) par un magasin Monoprix et Virgin ;  La galerie Elysées La Boétie existe toujours, mais la fontaine a été remplacée par une sculpture ;