Maison des dames des postes – Bliault (1907) rue de Lille (Paris 7)

Cité dans la revue « La construction moderne » [117]  du 12 janvier 1907

« Maison spécialement réservée pour l'habitation des dames appartenant aux services des Postes, Télégraphes et Téléphones ».

« Le rez-de-chaussée comprend une salle de restaurant de 250 m largement éclairée par les baies donnant sur la rue, et, à travers une galerie, donnant sur le ,jardin. […] Une galerie véranda en plein midi, donnant sur le jardin, forme le fond de cette salle de restaurant et sert de rendez-vous aux jeunes filles pour prendre le thé ou faire de menus ouvrages; à gauche, un grand salon de lecture devient le siège du cercle de jeunes filles des postes logées ou non dans l'immeuble. […] Les étages, au nombre de sept, se composent chacun de dix-huit chambres. […] »

« Les principaux collaborateurs de l’architecte : [..] Mosaïque : Voillaume et Hugo; Céramique : Gentil-Bourdet […] »

Pas de présence apparente de céramique en façade ;