Musée de l’immigration (Musée des colonies) Laprade (1931) Porte Dorée (Paris 12)

Le musée (anciennement musée des colonies) est le témoin de l'exposition coloniale internationale qui s'est tenue au parc de Vincennes de mai à novembre 1931, pour laquelle il a été construit, et dont ne subsistent aujourd'hui comme souvenirs que la statue dorée de Minerve trônant Porte dorée, les pavillons du Togo et du Cameroun (intégrés au centre bouddhiste international), et la présence du zoo, ainsi que quelques noms de rues et squares baptisés pour l'occasion ( Ave Gal Dodds, sq. Louis Gentil, ...).

[12] " Il comprend un vaste péristyle soutenu par de fins piliers, simplement précédé d'un escalier monumental. Il abrite un gigantesque bas-relief, hiératique et dense dû au sculpteur Janniot dont le thème central illustre les apports de l'Empire à la mère patrie. Sur le côté gauche de l'édifice figure une grande dédicace : " A ses fils qui ont étendu l'Empire de son génie et fait ainsi aimé son nom au-delà des mers, la France reconnaissante » » 

"Participation dans les mosaïques de la grande salle et dans les revêtements du hall principal et des escaliers

Des motifs en grès ont été créés à cette occasion

Une description détaillée est donnée dans la revue Construction Moderne du 31/1/1932 [117]

La grande salle est Inscrite au titre des Monuments Historiques 

 

.