Foire Paris Bassompierre-De Rutte (1922)

 

La revue la ceramique de Juillet 1922 relate

« L’usine céramique « Etablissements Gentil-Bourdet » société anonyme au capital de 1.700.000 fr., a, par l’orientation de ses recherches incessantes, exemptes de routine, et par la collaboration étroite de ses services techniques et artistiques, obtenu dans toutes les expositions internationales, tant en France qu’à l’étranger, les plus hautes récompenses dont 7 grands prix et la médaille d’argent de la société Centrale des architectes.

Les Ets G&B ont participé à la décoration de la façade du pavillon de la céramique à la foire de Paris, par l’adaptation simple de frises en grès flammé, carreaux de revêtement et mosaïque, et que ce soit sous forme de frises, motifs décoratifs, balustrades, fontaines, vases, bancs de jardin pour l’extérieur ou sous forme de poêles de salle à manger, cheminées, revêtements, carrelages, mosaïques de sols et mosaïques murales à l’intérieur, les applications de grès flammé peuvent satisfaire dans la construction à toutes les adaptations conçues d’après les principes d’architectures bien mis en valeur .

Les Ets G&B mettent à la disposition des architectes, une agence spéciale d’architecture et de dessin pour l’étude de tous projets et devis, ainsi que des équipes d’ouvriers spéciaux pour l’application soit des mosaïques, du carrelage et de la fumisterie, pour la pose des cheminées et poêles ».