Casino des sports (1928) Ave Rhin et Danube (Les Sables dOlonnes)

La base Mérimée [71] indique :

« En 1923, les promoteurs Imbert et Alonzo acquièrent une partie de la forêt de la Rudelière aux Sables-d' Olonne dans le but d' aménager un parc public, un terrain de sport et des établissements de divertissement. En 1927, le buffet du Parc des Sports obtient de la municipalité l’autorisation de jeux, sollicitée par M. Alonzo, devenu l’unique propriétaire. En 1928, l’architecte Maurice Durand habille d’une façade le café et l’établissement devient le Casino des Sports. Sur la même parcelle, un pavillon de service abrite des chambres et une cuisine pour le personnel. Le décor intérieur en style art déco est dû à Maurice Durand, les fresques du dancing au peintre Louis Dupré, et les pavements en céramique de Gentil et Bourdet. L’établissement ferme durant le second conflit mondial. Entre 1947 et 1953, les époux Alonzo abandonnent leur droit, la jouissance du casino revenant à la ville des Sables-d' Olonne. A partir de 1950, le casino se dégrade rapidement, et la ville le revend à la famille Alonzo, constituée en société et désireuse de construire un hôtel dans le voisinage. Le casino des Sports est détruit en 1964, puis reconstruit et en cours de rénovation en 1998. »

 

Le projet du casino est décrit dans le numéro du 30 novembre 1924 de la revue de la « Construction moderne »  [117]