Immeuble Bassompierre (1930 ca) 2,4 rue de la convention –

7 rond point du pont Mirabeau (Paris 15)

[57] Les façades mouvementées de cet immeuble du début des années trente -sans doute l'une des plus ingénieuses réalisations du trio Joseph Bassompierre, Paul Sirvin, Paul de Rutté -font un usage massif de la casse de grès dont les établissements G&B s'étaient fait une spécialité ( cf également immeuble Bassompierre (1933) 2 rue Verderet (Paris 16))