Etablissement Thermal Petriaux (1933) Aix (Savoie)

La base Merimée [71]indique : « Depuis longtemps, les nouveaux espaces de soin de l'annexe Lecoeur s'étant révélés insuffisant, la direction des thermes projetait d'agrandir l'établissement thermal avec l'ambition d'en faire le plus luxueux d'Europe…Cependant, l´Etat ne débloqua les crédits nécessaires qu´en 1931. ce fut Roger Pétriaux, architecte départemental qui fut chargé de la construction du nouveau bâtiment. »
 « La première pierre fut posée par le ministre de la Santé Goddard le 30 novembre 1932. Le gros oeuvre fut réalisé par l'entreprise iséroise, Truchetet et Tansini, les travaux de carrelages et faïences par l´entreprise Gentil et Bourdet de Billancourt et la vitrerie et les travaux de fer forgé par le parisien, Edgard Brandt... La réception des travaux eut lieu de 30 octobre 1933 et l´inauguration le 1er mai 1934, en présence du président de la République, Albert Lebrun. »

« La façade occidentale présente, sur la plus grande partie de sa longueur, un avant-corps aux extrémités concaves...Aux deux extrémités, sont situées les cabines de luxe, dont la cabine dite de l'Agha Khan, entièrement ornées d'un riche décor de mosaïque. … »

« Le décor extérieur se limite à un filet de mosaïque or soulignant le sommet des supports et régnant sur la façade, et à un décor de larges cannelures rudentées aplaties au-dessus des baies »

« A l'intérieur, hormis les verres gravés qui garnissent l'ensemble des baies et parois vitrées, et les mosaïques des cabines de luxe, le décor se concentre dans le grand hall, couvert en son centre d'une coupole en dalles de verre. Son sol, revêtu de mosaïque, est percé pour laisser voir une fontaine, recouverte de mosaïque, placée au sous-sol. L'ensemble des motifs représentés, tant sur les sols que sur les garde-corps, en fer forgé, des mezzanines et de ce vide central, évoquent l'eau. Une vaste fontaine, réalisée en grès flammé et mosaïque, occupe, face au grand escalier, le côté droit du hall »

La participation d'après les catalogues réside dans le grand hall (sol avec ses motifs, fontaine et claustras, bassin de la rotonde en sous-sol), dans la fontaine du promenoir, ainsi que les installations thermales (telle la salle de bains de luxe).

Le hall d'entrée et les deux cabines de luxe sont Inscrites au titre des Monuments Historiques